Comparateur de prime 2015


Economies, Assurance maladie
Actualités et Informations

Les syndicats fragilisent la prévoyance professionnelle des petites et moyennes entreprises.

29.10.2014 08:00:00

Avec leurs requêtes idéologiques présentées aujourd’hui, les syndicats mettent en danger la sécurité de la prévoyance professionnelle des petites et moyennes entreprises. Les assureurs-vie sont les seuls prestataires qui assument les risques de la prévoyance professionnelle pour les PME. Le marché montre clairement que cette couverture unique répond à un réel besoin: la demande s’est nettement intensifiée ces dernières années.

Sur le marché, les petites entreprises peuvent choisir entre différents modèles pour organiser leur prévoyance professionnelle. De nombreuses PME ne souhaitant ou ne pouvant pas assumer seules les risques liés à la prévoyance-vieillesse ont choisi de s’affilier à l’institution de prévoyance d’un assureur-vie. Les assureurs-vie sont les seuls prestataires sur le marché à assumer l’intégralité des risques pouvant menacer les rentes des salariés, comme une mortalité élevée, un trop grand nombre de cas d'invalidité ou les crises financières. Les assurés ont ainsi la certitude de ne jamais être amenés à verser des contributions d’assainissement ni de voir leurs prestations réduites. Une telle sécurité en matière de planification permet aux petites entreprises de se dédier totalement à leur cœur de métier.

La sécurité découle du niveau élevé des fonds propres
Pour garantir une telle sécurité sur le long terme, les assureurs-vie ont besoin de fonds propres en quantité suffisante. Les bailleurs de fonds assument les pertes les mauvaises années et, les bonnes années, perçoivent une indemnisation en contrepartie de ce risque.

Les excédents réalisés les bonnes années sont répartis entre les assurés et les assureurs-vie conformément à la quote-part minimale inscrite dans la loi: 90% au moins pour les assurés et 10% au plus pour les assureurs. Sur leur part des bénéfices, les assureurs-vie paient des impôts, renforcent les fonds propres nécessaires et indemnisent les bailleurs de fonds en échange de leur capital porteur de risque.

Les syndicats méconnaissent les besoins
Si la quote-part minimale était augmentée au détriment des assureurs, comme l’exigent les syndicats, cela mettrait en danger cette protection unique offerte par les assureurs-vie: en cas de nouvelle restriction en matière d'indemnisation du capital, il sera de plus en plus difficile de trouver des bailleurs de fonds prêts à assumer les risques.

Avec leurs requêtes d’ordre idéologique, les syndicats méconnaissent les besoins des PME. Le marché indique clairement que la protection offerte par les assureurs-vie répond à un souhait: près d’un million de personnes dans quelque 150 000 PME bénéficient de cette solution, et la demande ne cesse d'enfler ces dernières années.

Assurance occupants : à quoi sert-elle ?

27.10.2014 09:13:00

J’entends des avis très contradictoires sur la nécessité de l’assurance accidents véhicule à moteur (AAV) ou de l’assurance occupants d’un véhicule à moteur (AO). En Suisse, de nos jours, on est déjà assuré quelque part contre les conséquences d’un accident. Que me recommandez-vous?

Pratiquement toutes les personnes résidant en Suisse sont maintenant assurées contre les accidents: celles qui ont un emploi sont couvertes selon la loi sur l’assurance accidents (LAA); celles qui n’exercent pas d’activité lucrative le sont selon la loi sur l’assurance maladie (LAMal). De plus, conformément aux dispositions légales sur la responsabilité civile (RC), un occupant du véhicule peut, après un accident, se retourner contre le détenteur ou le conducteur. L’assurance occupants n’en présente pas moins une protection complémentaire importante pour les passagers d’une voiture.

Combler les lacunes d’assurance

Pendant tout le temps qu’il faut pour établir clairement les responsabilités – et cela peut prendre des mois – le lésé continue à attendre son argent. En outre, une prestation de l’assurance responsabilité civile peut être réduite en raison d’une faute commise. Au contraire, l’assurance accidents véhicules à moteur (AAV) paie avant même que les questions de culpabilité soient tranchées. L’assurance occupants (AO) peut en plus s’appliquer aux lacunes des prestations servies par d’autres assureurs accidents. Par exemple, si une personne sans emploi se trouve temporairement en incapacité de travail en raison d’un accident de la route – pire: si elle devient invalide – elle ne reçoit en général aucune prestation en espèces de l’assurance maladie et seulement une rente minime de l’assurance invalidité. Il faut aussi noter qu’en principe, de nombreuses prestations de l’AAV (telles qu’un capital en cas de décès / d’invalidité ou une indemnité journalière) sont versées en sus de toutes les autres assurances – contrairement aux dispositions appliquées par les assurances sociales. Lorsqu’un véhicule transporte des personnes qui ne disposent pas d’une couverture d’assurance suffisante, voire d’aucune, l’AAV joue un rôle appréciable: le cas se présente notamment lorsqu’on est en voyage à l’étranger, par exemple si on prend dans sa voiture des amis ou un auto-stoppeur. Habituellement, l’assurance occupants prévoit comme prestation – pour une prime avantageuse – un capital en cas de décès / invalidité, une indemnité journalière et la couverture illimitée des frais de guérison avec libre choix du médecin et hospitalisation en classe privée.

Préserver la place économique Suisse

20.10.2014 13:13:00

Le 30 novembre 2014, les électeurs suisses se prononceront sur l’initiative populaire de l’association Ecopop. Les initiateurs réclament, premièrement, un taux d’immigration fixe pour la Suisse et, deuxièmement, des investissements de l’ordre de 200 millions de francs par an dans des mesures de prévention destinées aux pays en voie de développement. Les assureurs privés craignent qu'une nouvelle limitation aussi ferme de l’immigration de main d’œuvre qualifiée n’ait de graves conséquences: elle ne manquera pas de nuire grandement à la place économique suisse.

Zurich, le 2 octobre 2014 – En approuvant le 9 février 2014 l’initiative contre l’immigration de masse, les électeurs suisses ont clairement signifié qu’ils souhaitaient limiter l’immigration. Cette initiative doit être appliquée en prenant en compte les intérêts économiques, et le Conseil fédéral veillera également à préserver la collaboration constructive déjà en place avec l’UE.

Le manque de main d’œuvre qualifiée s’exacerbe
Or, l’initiative populaire «Halte à la surpopulation – Oui à la préservation durable des ressources naturelles» de l’association Ecopop ne laisse aucune marge de manœuvre: elle prône la limitation du solde migratoire annuel net à 0,2% de la population résidant de manière permanente en Suisse, soit une réduction de l’actuelle immigration de 80% environ, et l’accueil de seulement 16 000 personnes par an. Sont compris dans ce nombre les demandeurs d’asile, les Suisses de l’étranger rentrant en Suisse ainsi que la main d’œuvre qualifiée. En conséquence, non seulement un Oui saboterait les difficiles discussions avec l’UE dans l’optique du sauvetage des accords bilatéraux, mais provoquerait un accroissement massif de la pénurie de spécialistes.

Mais, le plus dramatique, c’est qu’une telle limitation de l‘immigration reviendrait à se pénaliser soi-même: comme nous vivons de plus en plus vieux et que le taux de natalité demeure faible, la proportion de personnes âgées progresse rapidement en Suisse. Dans quelques années, lorsque la génération des baby-boomers pendra sa retraite, la pénurie de main d’œuvre ne manquera pas de provoquer de graves problèmes dans nombre d’entreprises.

 

Produits en Vente

Pour tous les 2 Roues

2 Roues

Indispensable à tous les conducteurs de 2 roues ! Accident de la route et faute grave ? Pensez-y et prenez vos précautions ! Prenez 2R ! 2R-swiss.ch...

Protekta: Protection Juridique

Protection Juridique

La protection juridique privée vous protège dans votre vie de tous les jours : maison, travail, banque, assurance, vacances, sport, retraite, achat, vente, voiture et leasing de biens mobilier. Suite...

Assurance animaux: Wau-Miau !

Wau-Miau

Pour les propriétaires d’animaux qui ont du flair. L’assurance tout en un pour chiens et chats. Suite...