Comparateur de prime 2014


Economies, Assurance maladie
Actualités et Informations

Prime plus chère pour jeune conducteur – pourquoi donc ?

17.04.2014 09:33:00

Jeune conducteur, je dois payer une prime d’assurance auto plus élevée que celle de mon père. Je n’ai pourtant jamais eu de sinistre et passe plutôt pour un conducteur prudent. Comment s’explique cette différence ?

Premièrement : les conducteurs qui n’ont pas eu de sinistre en sont récompensés par une prime abaissée. Secondement : pour affiner encore l’échelle des primes en fonction du risque couru, les assureurs regroupent leurs clients par segments homogènes présentant des caractéristiques analogues. La seule et unique base de ce classement est la statistique des sinistres. Par exemple, en comparaison statistique, il y a une différence dans le volume des sinistres selon le pays d’origine des clients. Les critères qui viennent d’être cités – pays d’origine, âge du conducteur – ne sont que deux des nombreuses caractéristiques tarifaires. On prend aussi en considération le type de véhicule, l’expérience de la conduite, le canton de domicile (généralement d’après la plaque d’immatriculation), etc. La différenciation des primes sur la base de ces critères n’est pas toujours bien comprise à titre individuel, surtout si aucun sinistre n’est survenu. Mais les tarifs de l’assurance RC (responsabilité civile) des véhicules à moteur continuent à être calculés en fonction du risque, car une cause bénigne peut entraîner des coûts de sinistre élevés : une invalidité, une famille qui perd son soutien, etc. 

Pas de discrimination de groupe

En cela, il n’y a aucune intention de privilégier ou de pénaliser une personne par rapport à d’autres. Il s’agit d’ajuster au mieux tel risque individuel dans l’éventail d’une politique tarifaire basée sur l’expérience. Un supplément de prime n’est possible que s’il est justifié ; la forte concurrence sur le marché des assurances auto suffit à elle seule à garantir des politiques tarifaires et d’acceptation des risques équitables. 

Source: Association Suisse d'Assurances ASA 

Accident estival avec des pneus d’hiver – quelles en sont les conséquences?

16.04.2014 07:41:00

Ma voiture est encore équipée des pneus d’hiver, car je veux les finir pendant l’été. Un ami m’a dit qu’en cas d’accident, mon assurance mettrait une partie du dommage à ma charge. Est-ce vrai?


Certes, il n’est pas interdit de rouler en Suisse avec des pneus d’hiver en été, mais c’est impérativement déconseillé pour des raisons de sécurité. Divers tests ont montré qu’en cas de température élevée, la distance de freinage des pneus d’hiver est nettement plus longue que celle des pneus d’été, aussi bien sur une chaussée mouillée que sèche. De par leur structure et leur mélange de gomme, les pneus d’hiver ne sont pas destinés à rouler par des températures estivales. L’adhérence au sol et la tenue de route sont moindres, ce qui peut avoir des conséquences fatales. Or le conducteur doit pouvoir rester maître de son véhicule en toute situation et il est tenu, de par la loi, de l’équiper de manière sûre avant de s’engager dans la circulation.
 
Les économies de bouts de chandelle peuvent coûter cher
 
La négligence tout comme les fausses économies ne rapportent rien: le conducteur pourra se voir reprocher une faute liée à l’accident comme aussi à l’état du véhicule. C’est le cas, par exemple, si un équipement inapproprié a joué un rôle à l’origine de l’accident ou dans son déroulement – en l’occurrence, ici, des pneus inadaptés. Après examen concret du cas, au vu des circonstances et de la gravité du comportement fautif du conducteur, l’assurance peut refuser la prise en charge du sinistre, totale ou partielle, voire demander la restitution de prestations déjà versées. Conduire en été avec des pneus d’hiver usés peut donc coûter cher au conducteur!

Source: Association Suisse d'Assurances ASA
 

Croisière – annulation pour maladie

15.04.2014 07:47:00

Nous voulons réaliser un vieux rêve et souhaitons faire une grande croisière. Que se passerait-il si ma femme ou moi tombions malades et ne pouvions participer au voyage?

Des frais d’annulation plus ou moins élevés sont généralement facturés si vous devez renoncer à un voyage avec réservation. C’est pour cela que les organisateurs de voyage recommandent à leurs clients d’assurer les frais d’annulation. Cette couverture intervient lorsqu’un assuré doit renoncer à un voyage pour un motif impérieux. Les organisateurs se proposent aussi de servir d’intermédiaires pour la conclure. Il en coûte de 40 à 70 francs environ, qui s’ajoutent au prix de l’arrangement de voyage. Autre possibilité: conclure auprès d’une compagnie privée un contrat annuel d’assurance voyages, incluant la couverture des frais d’annulation.
 
Protection pour tout un an
 
Avec l’assurance voyages, vous êtes couverts pendant toute l’année en cas d’incident qui pourrait survenir lors de tout voyage, et cela pour une prime relativement modique. Par exemple si, en cours de voyage, vous tombez gravement malade et devez être rapatrié. Renseignez-vous sur les possibilités existantes auprès de votre conseiller en assurances.

Source: Association Suisse d'Assurances
 

Produits en Vente

Pour tous les 2 Roues

2 Roues

Indispensable à tous les conducteurs de 2 roues ! Accident de la route et faute grave ? Pensez-y et prenez vos précautions ! Prenez 2R ! 2R-swiss.ch...

Protekta: Protection Juridique

Protection Juridique

La protection juridique privée vous protège dans votre vie de tous les jours : maison, travail, banque, assurance, vacances, sport, retraite, achat, vente, voiture et leasing de biens mobilier. Suite...

Assurance animaux: Wau-Miau !

Wau-Miau

Pour les propriétaires d’animaux qui ont du flair. L’assurance tout en un pour chiens et chats. Suite...